Nicolas Salagnac

Nicolas Salagnac grave son empreinte dans l’univers de la médaillerie

Article et photo Roxana Bulmez – Le Progrès – C’est en ville – Lyon 5
du 5/10/2015

Artisan. Nicolas Salagnac, graveur médailleur réalise des médailles, trophées, gaufrages, portraits et des sculptures en métal.

photo_progres-NSPourquoi avez­ vous choisi ce métier ?

Mon grand-­père était ébéniste. À l’âge de 5 ans, il m’a dit: « Quand tu seras grand, tu iras à l’école Boulle ». Et c’est ce qui s’est passé en 1985. On était 1 000 candidats pour 60 places. Ma sœur et mes deux frères ont également étudié dans cette école. On a toujours baigné dans un con­ texte artistique.

Après votre scolarité, quel a été votre parcours ? En 1994, je suis arrivé sur Lyon pour remplacer un graveur parti à la retraite. Une entre­ prise qui cherchait un graveur­ médailleur a fait appel à Claude Cardot, également graveur­ médailleur et MOF, pour me trouver. En 2000, je suis devenu Meilleur Ouvrier de France, après trois ans de préparation.

Quels sont vos projets récents ? J’ai récemment participé au salon«Révélations», qui s’est déroulé au Grand Palais au mois de septembre, à Paris. En août, j’ai fait une médaille pour le Comité international des Sciences historiques, dans le cadre de l’ONU. J’enseigne actuellement la gravure en modèle au niveau CAP, à l’école Ferdinand­ Fillod, à Saint ­Amour, dans le Jura.

En dehors de votre métier, quelles sont vos passions ? Je fais du vélo. J’aime égale­ ment voyager avec mes enfants en Italie, en Égypte, en Angle­ terre, aux États­ Unis et en Espagne. Pendant mon temps libre, je lis aussi beaucoup. De mes lectures récentes, je retiens « La passagère du silence » de Fabienne Verdier.

Roxana Bulmez

Parcours

17 novembre 1969 : Naissance à Rouen (Normandie)

1985-1990 : L’école Boulle, l’une des quatre écoles d’Arts appliqués à Paris 2000 Meilleur Ouvrier de France

2003 : Il s’installe à son compte à Lyon 5e

2007 : Membre de l’association des Grands Ateliers de France, à Paris

contact@nicolas-salagnac.com
www.nicolas-salagnac.com