Création de la médaille du Président du Sénat – 2013

Création de la médaille du Président du Sénat – 2013

Création de la médaille du Président du Sénat – 2013

Le Sénat organise un appel à projet relatif à la création de la médaille officielle du Président du Sénat. Les quelques éléments donnés étaient : sur l’avers, évoquer la République et avoir les inscriptions : République Française et Liberté Égalité Fraternité. Le revers doit symboliser le Sénat, accompagné de l’inscription : Offert par le Président du Sénat. L’atelier Nicolas Salagnac est retenu pour faire cette création et cette gravure. La médaille de diamètre 63 mm, face et revers, sera éditée par la Monnaie de Paris.

J’ai eu l’honneur de présenter 4 compositions pour l’avers et le revers de la future médaille, issues de photographies personnelles, de dessins et d’un travail de composition et de mise en page.

Mes sources d’inspirations pour la composition des maquettes :
– Le drapeau français flottant sous l’arc de triomphe.
– Une Marianne, pour la République et la France, inspirée de la victoire de Samothrace pour son élan et la fameuse sculpture de la Semeuse d’Oscar Roty pour son mouvement et sa féminité
– Les étoiles de l’Europe que j’associe au drapeau français.

sénat_maquettes_finales_Nicolas_SalagnacSuite à ce premier envoi et l’examen des propositions des artistes graveurs sélectionnés, un comité d’experts et de Sénateurs ont fait un choix. J’apprends avec fierté que deux de mes projets sont retenus, un avers et un revers.

Je dois revoir quelques éléments et corriger mes propositions en fonction des remarques formulées par le jury.

Pour l’avers :
Prévoir trois étoiles supplémentaires (les douze étoiles de l’Europe), la forme des étoiles doit être bien aplatie ; Étoffer et habiller un peu plus la Marianne, qui apparaît frêle, et trop peu vêtue au niveau des épaules ; Essayer de traduire les couleurs du drapeau avec des traits épousant la sinuosité des lignes (bleu = traits horizontaux, rouge = traits verticaux, blanc reste en l’état) ; Concernant les mentions, il faudrait que les mots “république” et “française” soient de la même taille (et en relief dans la médaille), et mettre un accent sur le “e” du mot “égalité”.

Pour le revers :
Allonger un peu le cartouche vers le centre (sans toutefois que son extrémité soit exactement dans l’axe de la médaille) (il faudrait que ce cartouche soit en relief afin de pouvoir graver en creux dessus le nom de l’attributaire ; néanmoins, il devra bien s’intégrer à la composition pour pouvoir rester sans gravure le cas échéant).

sénat_maquettes_finales_der_Nicolas_SalagnacDescription de mes compositions :

Avers : J’évoque la République en symbolisant une “Marianne” debout. Elle porte haut les couleurs de la France, dans un élan et un mouvement dynamique qui va de l’avant. Elle tient le drapeau de la France qui flotte derrière elle. Autour d’elle tournent les étoiles de l’Europe.

Revers : Une vue de la Salle des séances en léger modelé dans une forme légèrement concave à gauche et convexe à droite. Ici le logo du Sénat et le texte “offert par le Président du Sénat”.

Suite à ces retouches et validation final de mes maquettes, j’entame les sculptures de l’avers et du revers à une échelle trois fois plus grande et sur plâtre.

Sénat_avers_Nicolas_Salgnac

Ébauche de l’avers sur CN, puis empreinte d’un positif. Ce dernier est repris, la mise en place des modelés prennent forme sur des fonds concaves et convexes.

Empreinte en négatif et travail de cette empreinte.

Sénat_avers_negatif_Nicolas_Salgnac

Pour juger de la bonne conduite du modèle, je relève des empreintes en plastiline pour me permettre de trouver les volumes justes. Les lettres sont ici reprise car quelques bulles issues des moulages ont altéré la qualité des textes.
Puis prise finale d’une empreinte en résine.

Sénat_avers_finale_Nicolas_Salgnac

Une partie de mes sources d’inspiration en image :

inspirations_IMG_1155_Nicolas_salagnac

Mes inspirations pour la sculpture de l’avers :

– La Victoire de Samothrace, Musée du Louvre, pour le mouvement et le drapé.
– Une médaille de Oscar Roty, pour les drapés.
– Un revers d’une médaille de Adolphe Rivet, (né à Périgueux en 1855 et mort après 1908, est un graveur médailleur et sculpteur français. Il est l’élève du sculpteur Jules Cavelier et de Hubert Ponscarme, sculpteur, graveur et médailleur). Le drapé est ici très léger et subtil, il habille ce corps de femme de manière très délicate.
– et la plus célèbre des monnaies avec la Semeuse de Oscar Roty, pour le mouvement et le drapé qui embellie le mouvement et le corps de cette femme.

En parallèle, je travaille les modelés du revers. Le motif évoque l’hémicycle du Sénat, en partie haute la verrière et les tables ici donnent un mouvement et du dynamisme. L’ensemble est très stylisé. Les volumes du fond, comme pour la face, sont un mixte de concave et de convexe.

Sénat_revers_finale_Nicolas_Salgnac

Terminées, les sculptures sont validées, et envoyées au Sénat pour être remises à la Monnaie de Paris. Ces sculptures vont être réduites sur des matrices en acier à l’échelle de la future médaille, par les artisans de la Monnaie de Paris, quai Conti à Paris.
Avant de faire les traitements thermiques des aciers pour permettre l’édition des médailles, j’ai demandé à retravailler les matrices.
Ceci pour affiner les modelés, supprimer les traces de la machine, apporter de la vie et des matières aux sujets.
La dernière étape qui clos ce travail de création et de gravure sur acier, est de dater et de signer ces dernières (sur l’avers signature en bas près des jambes et sur le revers signature et date sous le bandeau, ainsi que les poinçons de la Monnaie de Paris).

resident_senat_IMG_1303 president_senat_IMG_1527 president_senat_IMG_1308a

Ainsi finalisées, les matrices seront les outils d’édition de la future médaille officielle du Président du Sénat, Monsieur Jean-Pierre Bel.

Je remercie toutes les personnes qui sont intervenues sur cette création : le jury, les experts (Monsieur Pierre Rodier, graveur général de la Monnaie de Paris en retraite, Michel Amandry, du cabinet des médailles de la BNF, en retraite) ; Monsieur Philippe Waguet, Madame Cécile Lambrecq, Monsieur Joël Danfossy du Sénat ; et les artisans de la Monnaie de Paris.

La naissance d’une belle médaille est un travail d’équipe, chaque maillon de cette chaine est important. Merci à tous.