Nicolas Salagnac

Louis-André Desquand, MOF 1968, graveur en cachet héraldique et gravure Eau-forte – burin

XII e concours : Un des Meilleurs Ouvriers de France Période 1965/1968

MOF Gravure en cachet et héraldique : Desquand Louis-André ; et MOF Gravure sur cuivre et acier Eau forte et burin.

Pièce MOF ci-dessous.
Desquand_pere_IMG_2283aArrière-petit-fils et fils de graveur, Louis-André Desquand a connu un cheminement très particulier à l’intérieur des métiers de la gravure.

Parti du cuivre en taille-douce pour impression, après des études aux Arts Appliquée à l’Industrie, il a abordé la gravure en timbrage-relief sur acier, puis l’héraldique, puis les domaines du bijou et de la médaille en taille directe.

Enfin, sous l’influence de l’évolution récente des techniques graphiques, ces multiples aspects de la gravure lui ont servi à être ce que l’on peut appeler un graveur pour arts graphiques.

Louis-André Desquand est Grand Prix national des métiers d’art en 1981.

Ci-dessous photos du magazine : “Métiers d’Art, mieux connaître et apprécier les métiers d’art”, revue éditée par la SEMA – Juin 1984.

Taille douce sur cuivre pour impression ; Gravure héraldique chevalière, deux écussons et couronnes…

Andre-Louis_Desquand_IMG_24