Nicolas Salagnac

23ème Student Medal Project, concours d’Art de la médaille par des étudiants

Le projet de la 23e édition annuelle de Student Medal Project

Lucy_IMG_3180Médaille lauréate française 2015, Lucy Pobel : Aqua.

1 – Critères :

Ici sont formulé un certain nombre de domaines dans lesquels les médailles seront jugés, afin de permettre aux étudiants de se concentrer sur des horizons élargis de la médaille :

La modélisation ; La construction : la forme de la médaille
Lʼutilisation du bord de la médaille
Le thème le plus développé entre les deux parties ; le dialogue imaginaire entre les deux faces
L’innovation sur le sujet de la médaille
Patines
Portrait
Travail référentiel à un autre artiste
Le plan et la perspective
Expression d’une idée abstraite.

Peut-être se concentrer sur un ou deux de ces thèmes.

Le premier Grand Prix présenté par la Société Vénérable de fondateurs (£ 750, plus 100 £ à payer pour la fonte d’une copie de la médaille de collection pour la Compagnie des fondateurs). Jugé sur le meilleur usage possible des thèmes ci-dessus évoqués sur lʼart de la médaille.

Le Deuxième Grand Prix (£ 500 ) est présenté par Thomas Fattorini & Co. Il y a un certain nombre d’autres prix parrainés.

Il y aura un prix spécial pour le «Meilleur invités » venant d’une académie étrangère, qui cette année est la France. Les juges invités de cette année sont l’orfèvre de renom, Julian Croix et Melanie Vandenbrouck, conservateur au Musée Greenwich rejoindra le jury.

Le Prix de la Société « Eric Gill », sera attribué à la meilleure utilisation du lettrage/Typo.

Il y a un prix spécifique : pour la meilleure médaille politique.

2 – Le programme pour l’élaboration des médailles Françaises sera :

2a – Création, mise au point du projet en fonction des critères du point ci-dessus : 1 – Critères.
Les projets seront finalisés sous la forme d’un bas-relief à l’échelle 1 de la future médaille (attention le procédé de cire perdu génère un peu de retrait, donc prévoir un modèle 8 à 10 % plus grand). Ce travail peut se faire en plastiline, en plâtre ou autre matériaux plutôt solide.

2b – Ces prototypes doivent être livrés à Lyon avant la fin 2015. Nicolas Salagnac centralisera ces prototypes pour la fonderie.

Livraison des médailles finies pour être au British Museum, le 12 Février 2016.

Chaque médaille doit être accompagnée d’un formulaire de renseignements sur l’élève. Et voir faire un petit dossier technique sur cette création proposée (proposition de Nicolas Salagnac). Chaque médaille doit être envoyée dans une enveloppe matelassée avec le nom de l’étudiant, le titre de l’œuvre avec un croquis, et les coordonnées de l’établissement de l’étudiant. Ceci est crucial pour l’exposition et l’envoie des entrées pour chaque école participante.

3 – Nous n’avons pas le nombre final de collèges participants encore, mais en raison de restrictions sur l’espace d’exposition, nous devons garder un nombre gérable de médaille. Par conséquent, il y aura une limite de 15 participants de chaque collège et 8 du collège à l’étranger : la France  et une seule médaille par participant.

4 – Les étudiants sont invités, mais nous espérons également que les tuteurs pourront venir. Ce projet de création de médaille en bronze de coulée (cire perdue), est destiné aux élèves avec des établissements qui ont un département de métallurgie, mais d’autres techniques peuvent être envisagées.

5 – La Médaille doit tenir confortablement dans la main et ne pas dépasser 1 Kgr de poids. Médaille de moins de 10 mm d’épaisseur pour limiter le poids. NB : ce n’est pas un objet tridimensionnel épuré, cʼest du bas-relief.

VOIR LE POWERPOINT SUR FABRICATION des MÉDAILLES : Lien.

Voir le site BAMS : Lien.

Créations médailles des étudiants 2014 pour le concours « Student Medal Project » (fondatrice Marcy Leavitt Bourne), soutenu par la British Art Medal Society.

 

Voir aussi créations médailles étudiants 2011 : lien.

Voir aussi créations médailles étudiants 2010 : lien.