Nicolas Salagnac

Médaille officielle de la ville de Lyon

Médaille officielle de la ville de Lyon

Face de la médaille officielle de la Ville de Lyon, carrée de 90 x 90 mm, éditeur la Monnaie de Paris.

Médaille officielle de la ville de Lyon

Revers de la médaille officielle de la Ville de Lyon, carrée de 90 x 90 mm, éditeur la Monnaie de Paris.

Le 29 novembre 2006, dans les salons de l’hôtel de ville de Lyon, présentation de la nouvelle médaille de la ville de Lyon, en présence du premier Adjoint au Maire Jean-Louis Touraine, Dominique Bollier, maire de Lyon 4 et François Planet, conservateur du médaillier du Musée des Beaux-Arts de Lyon, Charles Jouffre, tapissier de renom, Délégué du Rhône de la SEMA (Société d’Encouragement des Métiers d’Art).

Médaille créée et gravée par Nicolas Salagnac, graveur médailleur et Meilleur Ouvrier de France. Les médailles sont éditées par la Monnaie de Paris.

La nouvelle médaille de la ville de Lyon est dévoilée mercredi 29 novembre 2006, vers 11h.
Pour l’occasion, Nicolas Salagnac remet au maire de Lyon, une grande médaille éditée en bronze, en tirage limité à 8 exemplaires.
Puis la ville de Lyon remet une médaille en bronze au Musée des Beaux-Art de Lyon, afin qu’elle prenne place dans la grande et belle collection du médaillier de Lyon. Ainsi, la tradition est respectée.

François Planet, conservateur du médaillier rappelle à l’assistance que la première médaille française a été frappée à Lyon, il y a plus de 500 ans pour le passage de Louis XII et Anne de Bretagne.

presentation_medaille_ville_de_lyon

Naissance d’une nouvelle médaille pour la ville de Lyon.

La matrice de face :
Un hublot sur la ville depuis le beffroi de l’Hôtel de ville, face à l’Opéra.

Dessiné, le sujet s’inscrit dans un jeu de perspectives. Ainsi, les deux ailes robustes de l’Hôtel de ville s’ouvrent sur la cité. Maintenant, le graveur doit faire surgir de la matière les formes, les lignes, les détails… la vie.

a14 sculpture bas-relief medaille Lyon N.Salagnac© Matthieu Cellard

Cette étape se fait sur plâtre, par de multiples entailles aux burins. Ensuite, cette sculpture est reproduite par réduction à l’envers et en creux sur un bloc d’acier dans les ateliers de la Monnaie de Paris.

amed ville de Lyon 4 © Matthieu Cellard a50© Matthieu Cellard a53© Matthieu Cellard a55 medaille Lyon N.Salagnac© Matthieu Cellard

Pour finir, la matrice est reprise à la main par le graveur. Sous ses outils : burins, onglettes, échoppes, ciselets… les traces de la machine disparaissent. Il marque ainsi son empreinte.

La matrice de revers : Avec une commande numérique, le texte : « OFFERT PAR LE MAIRE DE LYON » est gravé autour du logo symbolisant le lion héraldique, trois points et les poinçons de la Monnaie.a59 medaille Lyon N.Salagnac© Matthieu Cellard a57 medaille Lyon N.Salagnac© Matthieu Cellard

Ce cycle de gravure terminé, les matrices retournent dans les ateliers de la Monnaie de Paris pour l’édition des médailles.

Les médailles sont en bronze monétaire et en vermeil (argent massif plaquée or) de format carrées de 90mm de côté.
L’édition des médailles est opérée en fixant les matrices sur une presse, un flan de bronze ou d’argent est positionné sur la matrice de face puis frappé plusieurs fois. Préparée et patinée, ainsi est naît la nouvelle médaille de la ville de Lyon.aa med ville de lyon 2

Il y a plus de 500 ans, la ville de Lyon frappait la première médaille française pour marquer la passage à Lyon d’Anne de Bretagne et de Louis XII… quelques années plus tard et pour faire suite à la dernière médaille de la ville gravée en 1920 par Adolph Penin, le travail de Nicolas Salagnac s’installe dans le patrimoine de sa ville.

planet_touraine_presentation_medaille_ville_de_lyon touraine_presentation_medaille_ville_de_lyon

Photographies Mathieu CELLARD tel : 06 85 81 69 73

Site de Matthieu Cellard : Lien.