Nicolas Salagnac

Camille DEVOUASSOUX, guide honoré en 2009

Camille DEVOUASSOUX, guide honoré en 2009

Camille DEVOUASSOUX, guide honoré en 2009

portrait_Camille_Devouassoux_a_Pic

Chaque année, la Compagnie des guides honore un des leurs. Pour la fête des guides du 15 Août, la caisse de secours de la compagnie des guides fait éditer une médaille à l’effigie du guide honoré et cela depuis plus de 50 ans – tout d’abord gravée par Monsieur Pellegrin, puis Claude Cardot MOF et depuis 3 ans la Compagnie des Guides me charge de la gravure de ces médailles.
La médaille 2009 est pour Camille DEVOUASSOUX (1900-1965), elle est éditée en tirage limité à 75 exemplaires, diamètre 65 mm, uniface en bronze patiné, par la maison Pichard-Balme à Saumur.

La première traversée hivernale des Drus a été réussie par Armand Charlet et Camille Devouassoux le 25 février 1938.

drus_et_Camille_devouassoux_guide_2009

 

Les étapes de travail de la future médaille

La mise au point du motif sur la base de photos. Cette composition reprend le principe des médailles faites pour Jean Ravanel et Ferdinand Bellin, à savoir : le portrait du guide, une montagne qui a marqué son passage, l’insigne des guides, les dates de naissance et décé, le prénom et le nom, puis cette année le millésime : 2009.

Puis, sur cette base mise en page c’est l’étape de la sculpture en bas-relief à l’échelle 4.

Ce travail a été assuré en partie par Bergère Wicker, en stage de professionnalisation à l’atelier. Elle est aussi une de mes anciennes élèves en gravure du lycée Ferdinand Fillod à Saint Amour.

 

Première étape, modelage en plastiline à l’endroit, ce modelage est ensuite moulé en plâtre et travaillé à l’envers et en creux.camille_Devouassoux etapes

Camille_Devouassoux_guide_Chamonix_2009

Pour finir, il reste à prendre une empreinte pour avoir le positif, le retouché, le travaillé pour faire le moule en résine.

C’est avec cette empreinte que le graveur va réduire la sculpture à l’envers et en creux sur un bloc d’acier, la matrice. Ici la réduction est faite au tour à réduire, une passe d’ébauche et une de finition cela pendant des heures.

Pour finir la matrice sera reprise à la main, pour supprimer les traces de la machine et venir lui apporter de la vie, du détail et de la force. Cette phase de gravure terminée, il reste à traiter l’acier puis c’est le travail de l’éditeur de faire naître les médailles par frappe d’un flan de bronze sur la matrice.

Ces médailles sont en vente pour aider la Caisse de secours des guides de Chamonix. C’est un tirage limité…