Nicolas Salagnac

La médaille des sénateurs créée à Villeurbanne

Article de Catherine LAGRANGE
le Parisien – Aujourd’hui en France
24 heures en régions.

Lundi 25 Septembre 2017


Nicolas Salagnac, artisan médailleur, a remporté le concours lancé par le Sénat.

COMME LE VEUT la tradition, les 348 sénateurs élus dimanche ou déjà en poste recevront dans quelques jours une médaille symbole de la République française. Une Marianne moderne, au buste à peine couvert du drapeau français mêlé au drapeau européen et avançant dans un vent de liberté, est gravée sur une face. Sur l’autre est représenté l’hémicycle du palais du Luxembourg. Cette médaille est l’œuvre de Nicolas Salagnac, artisan médailleur installé à Villeurbanne (Rhône) et lauréat du concours lancé par la République française. Elle est l’aboutissement de longs mois de travail qui passent par l’élaboration du dessin, la sculpture, le modelage sur plâtre, la réalisation d’un test en plomb, puis d’une matrice en acier — une sorte de moule gravé à l’envers dans lequel sera frappée la médaille.


Avant de créer le moule en acier, Nicolas Salagnac a dessiné, sculpté, modelé sur plâtre la médaille qui sera remise aux sénateurs.

DÉJÀ UN BEAU PALMARÈS

Reste maintenant à la maison Arthus-Bertrand la tâche de frapper les médailles qui seront  remises aux locataires du Sénat. Ce meilleur ouvrier de France formé à l’école Boulle a déjà un nom sous les ors de la République française. Il a signé la médaille de la présidence de la République sous Nicolas Sarkozy, mais aussi celle de la Villa Médicis de Rome, de la gendarmerie royale du Maroc, de la Ville de Lyon et bien d’autres encore. « Mon rêve serait maintenant de faire une médaille olympique », confie-t-il les yeux rivés sur 2024.