Nicolas Salagnac

L’école Boulle, 100 ans : du Rabot au Robot – article Déc 1986 : Jours de France

Article de décembre 1986 de « Jours de France ».

couv Jours de France-100-ans_BOULLEEn rangeant mon atelier, je retrouve dans un carton un magazine avec Pierre Richard et Gérard Depardieu en couv… pourquoi avoir ce magazine… Car il y a un article sur le centenaire de l’école Boulle. Je retrouve là les copains, l’atelier de gravure, de tournage, nos voisins… et l’ambiance de l’époque, car j’y étais.

Créée en 1886, la grande école des arts de l’habitat fête son centième anniversaire. Conservatoire d’un savoir-faire traditionnel et laboratoire de nouvelles technologie et de design, Boulle et ses élèves sont en marche vers l’an 2086.

cours_100_ans_boulle

atelier marqueterie_100_ans_boulle

Atelier de Pierre Ramon, la marqueterie…
atelier_tournage_100_ans_Boulle

Rez de chaussé, d’un côté l’atelier de gravure de Monsieur Pierre Mignot et nos voisins, les tourneurs (ici Christian Barde qui se cache, Isabelle Leterme, Nathalie Paolushi et Maxens Hubich, tous 2ème année – ma promo, la meilleure forcement…), atelier de Pierre Marcardier (MOF)… C’était hier.

atelier gravure_100_ans_Boulle

L’atelier de gravure en modelé à travers ce hublot aujourd’hui disparut… Je reconnais : au premier plan Philippe 4ème année, Patrice 1ère année, je crois voir un bout de la tignasse avec mon casque de walkman (le MP3 de l’époque…), Bruno 2ème année ; Prakash Topsy, 3ème année ; Yvan Yot, 3ème année ; Isabelle, 5ème année ; grande blonde dont j’ai perdu le prénom, 3ème année ; Isabelle, 3ème année ; Franck, 4ème année ; Lionnel, 4ème année ; et Franck Renaut, 5ème année. Je ne vois pas sur l’image, Bruno Livrelli, 3ème année ; Alice de Parceval, 1ère année ; Cecile Leugerne, 1ère année… Je ne suis pas à l’abri d’oublier des collègues élèves graveurs.

atelier gravure_Yvan_100_ans_Boulle

Mon « père Yvan », en troisième année, d’un an mon ainé… Ici en pleine activité. Je crois voir la trempe d’un burin acier, attitude décontractée (il faut, car avec cette flamme, le rouge cerise arrivera, mais faudra l’temps).

Pierre Goumand Proviseur de Boulle
Et notre Monsieur Gounand, de Vesoul, proviseur de l’école Boulle… je me souviens de son accueil dans l’amphi, je quittais la province bourguignonne pour la capitale, Paris et l’école Boulle. Merci.

Nicolas Salagnac