Nicolas Salagnac

Médaille de la Fondation de Fourvière, dessin Arcabas

Médaille de la Fondation de Fourvière, dessin Arcabas

Médaille de la Fondation de Fourvière, dessin Arcabas

Arcabas_medaille

Cette nouvelle médaille a été gravée avec pour l’avers un dessin d’Arcabas sur le thème de « Marie » et une composition avec les armes de Fourvière (dessinée par Laurent Granier, peintre héraldiste) pour le revers.

Cette médaille est d’un diamètre de 90 mm, elle est frappée en bronze et patinée vieil argent. L’édition a été faite par Pichard-Balme à Saumur.

Les étapes pour la naissance de cette nouvelle médaille pour la Fondation de Fourvière restent classiques.


D’après le dessin de Monsieur Arcabas, le graveur met au point la sculpture en bas-relief à une échelle trois fois plus grande, l’idée est de transcrire ce dessin et son esprit en bas-relief pour la médaille.

Puis la sculpture est reproduite sur la matrice en acier, par réduction au tour à réduire. Cette étape d’usinage terminée, le graveur supprime toutes les traces de la machine et vient travailler les surfaces, les matières pour faire ressortir le modèle.

Cette étape de finition main est longue et délicate. Afin de contrôler son travail, le graveur « relève » une empreinte en plastiline, et sur la fin, exécute une épreuve en plomb.

Cette épreuve a été vue et corrigée par Arcabas, afin d’être au plus prêt de son dessin. Pour finir les gravures, la matrice de revers avec les armes en léger modelées.
Terminées, les matrices sont traitées thermiquement et transmisent à l’éditeur pour la frappe des médailles.

Ainsi naît une médaille.