Nicolas Salagnac

Les 40 ans de l’Association des Maires Ruraux de France

Les 40 ans de l’Association des Maires Ruraux de France

Les 40 ans de l’Association des Maires Ruraux de France

Marianne_40_ans_AMRFa

Une nouvelle médaille pour l’Association des Maires Ruraux de France qui fête ses 40 ans. Inspirée du buste d’une Marianne sculptée vers 1885 par Syamour – sculpteur du Jura. En fond, l’inscription « Liberté, Egalité, Fraternité » en creux et en relief sur fond convexe. Le revers reprend le logo des 40 ans.

Marianne_P1060774

Atelier de Nicolas Salagnac, on perçoit en fond une réplique de la sculpture de Syamour d’un format d’environ 650 mm de diamètre, couronnée de lauriers et de feuilles de chêne.
La matrice en cours de gravure est sous le microscope.
La future médaille sera d’un diamètre de 65mm, éditée en bronze patinée viel argent.

Marianne_P1060775

Nous sommes, ici, sur l’étape de finition main en gravure sur la matrice. Celle-ci est en acier, il s’agit de venir supprimer les traces laissées par la machine, à l’aide d’échoppes, de riffloirs et de ciselets…

Marianne_P1060779
Ceci avec l’aide d’un microscope afin d’intervenir judicieusement sur le motif sans le trahir.

P1060790
P1060791Préalablement, il aura fallu créer une sculpture en bas-relief à l’échelle 3. Cette sculpture a été en partie travaillée dans le cadre du Lycée Professionnel de Saint Amour – Jura, LP Ferdinand Fillod avec les élèves de CAP gravure en modelé – article sur ce travail préparatoire – et reprise, adaptée et finie par mes soins.

Puis cette sculpture a été reproduite par réduction sur une matrice en acier, à l’envers et en creux.
Suite à cette phase d’usinage, le graveur affine et imprime sa patte pour générer une belle médaille.

Terminée, les matrices de face et de revers sont traitées thermiquement, puis expédiées à l’éditeur pour la frappe des médailles. C’est seulement après toutes ces étapes que verra le jour la future médaille.

Merci à l’Association des Amis de la Marianne de Châtelneuf qui aura prêtée la sculpture de Syamour.

Syamour, Marguerite Gagneur, sculpteur, femme engagée, muse…

Marguerite Gagneur naît à Bréry dans le Jura en 1857. Sa mère est écrivain, son père, Wladimir Gagneur, est député du département, très engagé auprès des agriculteurs. Pétri de convictions fouriéristes, il mettra au point les grands principes des coopératives agricoles.

Marguerite pour sa part sera fidèle aux convictions familiales. Ses premières œuvres sont des représentations de la République, en buste ou en médaillon. Elle évolue dans des milieux engagés.

Son amant, Victor Poupin est notamment connu pour ses positions anticléricales, que ce soit aux côtés de Victor Hugo ou de Victor Schœlcher. Il contribue avec Jean Macé, à la création de la ligue de l’enseignement.

Pour sa part, elle défendra toute sa vie les principes de la République, les droits de l’homme, la laïcité, le féminisme et le pacifisme. Enfin, elle est aussi amie avec Mucha, pour qui elle sera l’inspiratrice et le modèle d’une lithographie intitulée « primevère », ainsi que pour d’autres œuvres.

Lien vers le site de l’AMRF : fête ses 40 ans.