Nicolas Salagnac

Médaille des Cuisiniers de la République françaises

Médaille des Cuisiniers de la République françaises

Médaille des Cuisiniers de la République françaises.

Médaille des Cuisiniers de la République françaises

Matrice et tirage plomb de la médaille des Cuisiniers de la République Française.

Création de la médaille des Cuisiniers de la République françaises. Février 2012.

Médaille de diamètre 80 mm, éditée en bronze, face et revers. Ainsi que la création des trophées.

L’association Les Cuisiniers de la République Française a été crée en 2011 sous le Patronage du Président de la République, sous le Haut Patronage du ministère de la Culture et sous le Haut Patronage du ministère de l’Agriculture, dans le but de valoriser le travail des femmes et hommes qui servent, reçoivent et restaurent tous les jours les représentants et convives de la République. Les fondateurs Bernard VAUSSION, président d’honneur ; Guillaume GOMEZ, président ; Gilles POYAC, vice président fondateur ; Christophe LANGRÉE, vice président. Cette association nationale a pour buts :

• De promouvoir les grandes traditions gastronomiques la cuisine française (reconnue par l’UNESCO), en France et à l’étranger.
• De rassembler les cuisiniers qui travaillent au quotidien pour les institutions républicaines françaises en France et à l’étranger.
• De soutenir et d’épauler les actions visant à la promotion de la gastronomie française.

Un événement national pour fédérer et promouvoir la gastronomie française était nécessaire. Aussi les Cuisiniers de la République ont crée le Challenge Culinaire du Président de la République dont c’était la 1ère édition ce lundi 13 février 2012. C’est 23 candidats venant de toute l’Europe qui ont rivalisé de talent et de créativité pour préparer ce concours. Le 8 janvier, 6 finalistes ont été sélectionnés sur dossier (un mémoire de 3 000 mots sur un de nos Présidents d’honneur Paul BOCUSE ; deux recettes originales et créatives sur le thème « La Caille » pour le plat et « L’Agrume » pour le dessert. Celles-ci devaient être détaillées avec leurs progressions illustrées de photos, et le bon d’économat pour chacun des plats).

Les 6 candidats se sont réunis dimanche soir à 18h00, ils ont été très chaleureusement accueillis par Barth CATU propriétaire de l’établissement, et par les organisateurs du concours Guillaume GOMEZ (Président Fondateur), Olivier GRIMAUD (Secrétaire Général), Matthieu FERNANDEZ (Secrétaire Adjoint), Eric DUQUENNE (Trésorier Général), Cédric CHABAUDIE et Lionel VEILLET (Responsables Concours). Un tirage au sort a été organisé pour permettre de connaitre leur ordre de passage et donc l’heure d’envoi des plats. Un tirage au sort a été organisé également pour savoir quel commis de notre partenaire l’Ecole Française de Gastronomie Grégoire Ferrandi accompagnerait le candidat. Merci à Léa BOEHM, Arnaud BOURGEOIS, David GREMILLET, Grégoire MONTLOUIS, Justine PARET, et Martin VIAL.
Un dernier rappel du règlement, de la notation et tous les candidats se sont quittés concentrés sur la journée qui les attendait le lendemain. Un moment d’échange convivial apprécié par tous.

Ce lundi 13 Février les 6 candidats se sont affrontés pendant 5h30 à l’Ecole Gastronomie Française Grégoire Ferrandi partenaire privilégié du Challenge Culinaire du Président de la République situé dans le 6ème à Paris. Grâce à Bruno DE MONTE directeur dynamique et toute son équipe d’enseignants et aux élèves qui ont assisté les 6 finalistes, la journée de concours s’est parfaitement déroulée.

Une semaine avant la finale du 13 février, les finalistes ont pris connaissance du thème du troisième plat : amuse-bouches chaud ou froid pour 8 personnes à base de Saint-Jacques. Ainsi, le jour du concours, les six candidats doivent envoyer l’entrée au bout de 4h30, le plat au bout de 5h avec un accord mets-vin accompagné d’un explicatif écrit qui sera noté par un sommelier. Pour finir, 5h30 après le début des épreuves, le dessert servi à l’assiette était servi à ce jury prestigieux.
Le jury, 21 Cuisiniers Meilleurs Ouvrier de France sous la houlette de Guillaume GOMEZ (MOF 2004) Président des Cuisiniers de la République Française, et de Frédéric ANTON (MOF 2000), Président du jury ont pu observer, déguster et noter la justesse des plats.

Le jury : François Adamski (MOF 2007), Frédéric Anton (MOF 2000), Joël Bellouet (MOF 1992), Gabriel Biscaye (MOF 1982), Jean-Paul Bostoen (MOF 2011), Eric Briffard (MOF 1994), Stéphane Buron (MOF 2004), Philippe Gobet (MOF 1993), Guillaume Gomez (MOF 2004), Pascal Grière (MOF 2004), Christophe Haton (MOF 2011), Guy Krenzer (MOF 1988), Bernard Leprince (MOF 1997), Jean-François Lemercier (MOF 1993), Franck Leroy (MOF 2000), Pascal Niau (MOF 1979), Jean-Claude Pastoureau (MOF 1991), Gilles Poyac (MOF 2000), Fabrice Prochasson (MOF 1996), Emmanuel Renaut (MOF 2004), Christian Têtedoie (MOF 1996), Joseph Viola (MOF 2004), Benoît Violier (MOF 2000).

 

Après cette grande journée chargée d’émotion, c’est à l’Hôtel Marigny, situé en face de l’Elysée que s’est tenu la proclamation des résultats du 1er Challenge Culinaire du Président de la République française.

Le 1er prix a été attribué à Laurent Ciurko-Durand, 42 ans, second de cuisine au ministère des Finances, qui est ainsi le premier à soulever ce magnifique trophée de verre et de bronze, créé par l’Atelier Nicolas SALAGNAC, graveur médailleur – Meilleur Ouvrier de France situé à Lyon.

Le vainqueur s’est vu remettre par le chef des Cuisines de l’Elysée Bernard VAUSSION, un cadeau exceptionnel du Président de la République française Nicolas SARKOZY, un grand Vase de Sèvres.

Il s’est vu remettre également un chèque de 10 000 Euros par Pascal GUAYRARD Président Directeur Général de Metro Cash & Carry, un magnifique plateau d’argent offert par la maison Guy DEGRENNE et un magnum de champagne offert par la Maison Duval Leroy.

La remise des prix a été suivie d’un cocktail organisé et mis en place par les membres de l’association les Cuisiniers de la République Française.
Palmarès complet de ce 1er Challenge Culinaire du Président de la République française :

Lauréat : Laurent Ciurko-Durand, second de cuisine au Ministère des Finances, Paris.

2ème : Julien Gatillon, sous-chef junior, Hôtel le Meurice, Paris.

3ème et prix du meilleur mémoire culinaire sur l’un de nos membres d’Honneur de l’Association Paul Bocuse : Franck Baruzier, professeur de cuisine au lycée hôtelier du Touquet (62).

4ème ex aequo : Ludovic Colpart, chef formateur à l’école Ferrandi, Paris ; Vincent Puech, chef de partie, restaurant le Versance, Paris ; Brice Sanchez, chef de partie, restaurant La Tour d’Argent, Paris.

Un prix d’exception a été décerné à un des jeunes commis ayant secondé les candidats. Prix du meilleur commis: Martin Vial, Ecole de Gastronomie Française Grégoire Ferrandi, il gagne un stage de 3 semaines dans les cuisines des Palais de la République.

Site des Cuisiniers de la République française.
Profil Facebook : Les Cuisiniers de la République française.