« Graveur médailleur, Meilleur Ouvrier de France, je crée et réalise le haut de gamme en matrices et poinçons pour l’édition de médailles et dérivés, matrices de gaufrage, cartes de visite et papier à en-tête, trophées, poinçons pour marquage à froid, sculpture en métal et restauration d’objets d’art. »– Nicolas Salagnac

Les événements du moment

J’apprends avec tristesse ce jour, le décès à 99 ans, de Pierre-Yves Trémois, le 16 Août 2020. J’adresse mes sincères condoléances à sa famille et souhaite ici rendre hommage à ce Grand Monsieur du monde […]

Lire l’article

Pour les quinze ans de l’Art du Timbre Gravé, l’association édite un document artistique de prestige. Ce coffret conçu artistiquement par Sophie Beaujard et Elsa Catelin, conçu graphiquement par Sylvie Patte et Tanguy Besset réunit […]

Lire l’article

Le château Chavaniac-Lafayette accueille l’exposition « Matéria, l’essence des métiers d’art », du 19 septembre au 15 novembre 2020. Cette exposition met en lumière douze savoir-faire variés et singuliers, des démarches de projet innovantes et […]

Lire l’article

La vidéo du jour

Dans le Fort Saint-Jean de Marseille (relié par une passerelle au Mucem) est diffusé un film documentaire, un spectacle multi-écrans, autour de la butte Saint-Laurent et de l’histoire mouvementée du Fort Saint-Jean, 26 siècles d’histoire marseillaise.
Marseille, la ville la plus ancienne de France est fondée vers 600 avant JC par des Grecs de Phocée. Ce film reconstitue l’évolution de la ville, de son port… en passant par le Moyen-Age, jusqu’au Mucem d’aujourd’hui et la reconstruction du Fort Saint-Jean.

A la demande de Henri-Louis Poirier,  j’ai “joué le rôle d’un graveur du XVIIème siècle, sous Louis XIV”, fin mars 2013, pour la gravure en taille directe d’une matrice d’une des médailles qui montre le Fort Saint-Jean et les fortifications de Vauban.
Cette petite séquence de gravure d’une médaille de l’entrée du port de Marseille se trouve vers la 12mn, au milieu du documentaire.

Henri-Louis Poirier, réalisateur.