Nicolas Salagnac

Rencontre Métiers d’Art – Musée Gadagne – Lyon

Le Musée Gadagne organise un cycle de conférences avec une rencontre d’un artisan d’art lyonnais, chaque samedi.

Le 19 Janvier 2013 à 14 h et à 16h.

Le métier de graveur médailleur à Lyon hier et aujourd’hui.

Nicolas Salagnac est graveur médailleur lyonnais, et Meilleur Ouvrier de France en 2000.
Il vous présente son métier, un petit historique de l’art de la médaille, quelques médailles lyonnaises de référence et puis la déclinaison de ses étapes de travail pour la création et la réalisation de la médaille officielle de la ville de Lyon.
Voir les étapes de cette création : lien.

La période du XVIII ème siècle n’est pas la période la plus intéressante pour l’art de la médaille (petit extrait de « Histoire de la médaille » – Département des Monnaies Médailles et Antiques par Michel Pastoureau) :
… « Passé l’ère des mutations techniques, la médaille reçut dans la seconde moitié du XVIIe siècle une destination nouvelle qui, dans une large mesure, contribua à son déclin. Jusqu’à l’époque de Louis XIV, en effet, la gravure de médailles était un art libre, tant dans son inspiration que dans sa réalisation. Chaque artiste avait pleine liberté pour créer les pièces de son choix, et n’importe quel individu pouvait faire graver son portrait dans le métal. Il n’en fut plus de même —sinon en droit, du moins en fait — sous le règne du Roi-Soleil, qui fut le premier à utiliser à grande échelle la médaille comme un outil de propagande. Elle devint un art officiel, destiné à faire auprès des générations contemporaines comme de celles à venir, l’apologie de la personne et de la politique royales « …

Lien vers le site du Musée Gadagne.