Nicolas Salagnac

Une médaille gravée par nos élèves du Lp Fillod « Je suis Charlie »

Lundi 12 janvier 2015 et mardi 13 janvier dernier, avec les élèves de gravure en modelé du LP Ferdinand Fillod, nous avons échangé sur les évènements de la semaine passée. Je leur propose de créer une médaille, et de la mettre au point ensemble, mais je précise que cette participation est individuelle et libre. Certains élèves choisissent de ne pas y prendre part, ils poursuivent donc leurs travaux commencés.

Nous échangeons et posons au tableau des mots symboliques et des images pour trouver cette médaille. Puis en deux groupes, les élèves traitent le motif de face : « Je suis Charlie » sur notre logiciel de gravure et d’autres dessinent d’après les mots clés : crayons et « Liberté Égalité Fraternité ».

Ensemble nous finalisons le dessin qui sera gravé au revers de la médaille.

charlie_face_et_revers]

Nous réfléchissons aussi à la forme de cette médaille. L’idée importante est de faire une médaille en plusieurs morceaux qui seront réunis par un lien, une lanière de cuir par exemple. La matière, du bronze, qui sera le support de cette médaille est donc coupée en 9 pièces carrées. Les élèves de monture en bronze participent aussi et font les tracés et les repérages pour percer ces morceaux dans l’épaisseur de la médaille.
Opération délicate, car il faut tomber en face…

Notre première étape est finie, reste à faire la gravure et les finitions.

Aujourd’hui, mardi 3 Février, la médaille des élèves de l’atelier de gravure du LP Ferdinand Fillod est terminée.

Charlie_final_IMG_3227a

Charlie_IMG_3202

 

  Charlie_IMG_3206

Première étape sur la commande numérique suite à la transposition des dessins sur notre logiciel de gravure, avec l’usinage sur CN. Les 9 morceaux de bronze sont ainsi gravés.

Chaque élève travaille un morceau de cette médaille. Ils découvrent ainsi le travail de la ciselure, aidé par Aurélie Masselin, professeur de ciselure, en martelant avec des ciselets et des mats le fond de chaque morceau.

Charlie_IMG_3223

 

Ces morceaux sont oxydés pour les patiner à la main, puis cirés. Chaque pièce est reliée par une lainière en cuir qui symbolise cette union… Notre République.

Voilà le message donné par nos élèves graveurs.
Cette médaille est partie aujourd’hui pour le British Museum, pour participer au concours Student Medal Project, mais comme c’est un projet collectif et en rapport avec les derniers évènements, j’ai demandé à ce qu’elle soit hors concours.

Merci aux élèves bronzier d’art qui ont aidé les graveurs à finaliser ce projet.


After the tragicevents in France last January, the students of the engraving classes of « Ferdinand Fillod High School » in St Amour France have created a commemorative medal. The work is composed of 9 square pieces. « I’M CHARLIE » is engraved on the observe side with a humourous cartoon on the reverse. This being the essence, conceived to show its true force and that the artist’s pencil and humour will always be mightier than the sword.

The parts were prepared and etched on bronze. Each student finished a piece of the medal. On the observe they have marked the background by chasing the metal and thereby distinguishing the differences that together form the whole.

To complete the medal, the elements were patinated and held together by a leather strap.
Symbolically, this linking of the parts, is a representation of the French Republic.

This medal is« hors­concours »and therefore not presented before a jury. It is the work of a dozen first and second year students who are preparing for their C.A.P. exam.

 

Merci George Micalef, professeur d’anglais pour la traduction.

 

 

Voir article sur le site de l’académie de Besançon : lien.

Nicolas Salagnac,
professeur de gravure en modelé du Lp Ferdinand Fillod de Saint-Amour – Jura – le site du lycée : lien.