Nicolas Salagnac

Une médaille made in Lyon pour les sénateurs – Lyon Mag

Article sur Lyon Mag –    

Elle est réalisée en 348 exemplaires. La médaille, créée par Nicolas Salagnac, graveur médailleur lyonnais, sera remise dans les prochains jours aux membres du Sénat, fraichement élus ou déjà installés.
Le point final d’une belle aventure commencée en avril dernier pour ce meilleur ouvrier. Cela fait plusieurs mois maintenant que Nicolas Salagnac travaille sur cette médaille de 5 cm de diamètre. En plus des éléments imposés, dont les mentions République Française, Liberté Egalité Fraternité et la représentation du Sénat, le graveur médailleur a choisi de réaliser une Marianne « jeune, dynamique et volontaire » : « Elle a une attitude de danseuse. Elle est de profil et prend le vent dans les cheveux. Mais surtout, elle est simplement habillée du drapeau de la France et de l’Europe. Je la voulais animée ».

Celui qui a déjà réalisé la médaille de la présidence Sarkozy se dit « fier d’être graveur de la République française » : « C’est attachant de devoir travailler sur cette idée de comment je me représente la France, de se dire que le Sénat est le 2e lieu important du pouvoir. C’est un honneur. Je n’ai pas compté mon temps, j’ai passé tout mon mois d’août à retravailler mes matrices, corriger les défauts, retoucher les détails », explique cet acharné.

« C’est un moyen aussi de faire connaitre mon métier car on n’est pas nombreux à faire ça. C’est avant tout un travail d’équipe », reconnait Nicolas Salagnac.

Le meilleur ouvrier de France est également honoré de représenter sa ville : « Je suis très fier de pouvoir dire que c’est « made in Lyon ». La première médaille française a été frappée à Lyon il y a 500 ans. Je suis dans cette petite tradition là, tout en faisant une médaille contemporaine ».

Nicolas Salagnac se prend maintenant à rêver des Jeux Olympiques et pourquoi pas ceux de 2024 qui se dérouleront en France.

Lien vers l’article sur Lyon Mag.

Lien vers potcast interview Radio Espace.