Nicolas Salagnac

Visite de 2 fonderies et d’un atelier de moulage

visite fonderie LP FillodMardi 5 Février 2013, les élèves de première année en Monture en bronze et en Gravure en modelé visitent deux fonderies d’art (à Port sur Saône et Villers sur Port) et l’atelier de moulage des Musées de Besançon.
Ils sont accompagnés par Aurélie Masselin, professeur de monture en bronze, Didier Maurice, professeur de fonderie et Nicolas Salagnac, professeur de gravure.

Nous commençons la journée de bonne heure, en route vers Port sur Saône. Nous avons rendez-vous avec Monsieur et Madame SERRALHEIRO de la Fonderie du même nom (voir leur site). Les élèves découvrent l’art de la fonderie à cire perdue, mais ici pas ou presque pas de limite dans la taille.

fonderie LP Fillod

Nous découvrons des statues grandes et petites, le travail des moules, des élastomères, les différentes cires, la cire de peau… Kévin, élève de 2ème année en monture en bronze est ici en stage, il nous fait découvrir son travail.

Avant de terminer notre visite, l’équipe de la fonderie va faire une coulée. Pour cela chacun à son poste, équipé et protégé, le bronze va sortir de son creuset à environ 1 200°C. Le moule en plâtre est sortie au palan, puis le bronze est coulé sous vide dans le moule… Pour les élèves c’est une première et la taille rend cela impressionnant. Il nous faut partir pour la suite de notre programme.

Fonderie LP Fillod

Merci pour la visite !

Puis nous suivons Didier Maurice pour rendre visite à la Fonderie DEROYAUME (voir le site). Ici c’est Guillaume, élève de fonderie qui est en stage. Cette fonderie est différente, les élèves découvrent la fonderie au sable (traditionnel et synthétique). Nous restons longtemps devant un « Ancien » avec son chapeau et sa moustache, il est en train de faire un noyau sur son moule au sable d’un hippopotame.

Fonderie LP FillodNous suivons le responsable de fonderie vers l’atelier de finition et de « ciselure ». Ici les sculptures foisonnent, en cours de finition, de ponçage, de reprise, de soudure et de patine…

Merci pour la visite et du temps qui nous a été consacré.

Nous suivons toujours Didier maitre des lieux, pour rejoindre Vesoul et nous restaurer… Didier nous laisse, nous sommes assez pressé, notre prochain rendez-vous est à Besançon et  il neige.

La ville de Besançon est toujours très encombrée car toujours en travaux pour le tramway mais nous arrivons à notre rendez-vous à l’atelier de moulage des Musées de Besançon.
Ici, nous retrouvons Ben et son maitre de stage, ainsi que sa collaboratrice. Nous avons une présentation et une explication dans un premier temps des différents types de moulage. La technique consiste toujours à avoir un moule en élastomère mais en moulage à plat, ou moulage avec une chape simple ou complexe (avec chapettes).

Atelier des moulages de Besançon - LP Fillod

Ben nous montre son travail, il explique aux élèves comment on prépare le plâtre, comment on « imprime » le plâtre dans le moule avec un pinceau et comment on démoule et on fini la pièce moulée.
La visite se poursuit à l’étage,  c’est très intéressant… on découvre l’ancêtre des moules en élastomère… un mille feuille de pièces de plâtre qui réunis reconstitue le moule… La visite se termine par l’atelier de patine… Tout ici est sur une base de plâtre, et les patines sont … bluffantes : vieux métal cuivreux, ferreux…

Il est l’heure de rentrer sur Saint Amour d’autant que pendant notre visite, la neige fait des siennes et s’arrête plus. Tout est recouvert d’une chape blanche… La rentrée à Saint Amour aura été sportive… Mais cette visite aura été surtout formatrice pour nos élèves.

Aurélie Masselin, professeur de Monture en bronze, ciselure – Les Miniatures de l’Once d’Art
Didier Maurice, professeur de fonderie
et Nicolas Salagnac, professeur de gravure en modelé – Graveur médailleur.