Nicolas Salagnac

Reportage vidéo du graveur Jean-Pierre Réthoré – MOF

Vendredi 8 Juillet 2016, nous avons passé une journée avec Axel Nilsson, de Séquences Clés productions, et Patrick le caméraman, à filmer le graveur Jean-Pierre Réthoré, MOF 1986 gravure en modelé et en relief sur acier, ancien “aide graveur” de l’Imprimerie Nationale et ancien graveur de la Monnaie de Paris.

Nelly Gable, Maître d’art, première femme graveur de poinçons typographiques à l’Imprimerie Nationale, ancienne élève de Pierre Mignot, gravure en modelé à l’école Boulle, voit se réaliser ce projet qu’elle a initié avec Axel Nilsson, qui avait déjà réalisé un film sur l’Imprimerie Nationale.

Ici, le projet de Nelly, c’est de parler de Jean-Pierre Réthoré, faire découvrir son parcours, mais c’est aussi “Rendre à César, ce qui appartient à César…”. Jean-Pierre a gravé pendant 11 ans un nombre incalculable de poinçons de lettre, alors que finalement très peu sont signés. La plupart sont frappés au nom de Louis Gauthier, le graveur principal de l’Imprimerie. Jean-Pierre n’avait pas le droit de signer et tous les poinçons passent entre les mains de son chef qui les contrôlait, les corrigeait ou pas et les signait avec son poinçon de marque.
Nelly dialogue avec Jean-Pierre, qui est assis à son établi, dans son atelier de Vincennes. Elle remonte l’histoire afin que Jean-Pierre puisse nous parler de son parcours et nous raconter des petites anecdotes.
Puis j’échange avec Jean-Pierre sur son concours MOF, nous regardons ensemble la gravure en taille directe sur acier d’un visage de jeune femme, et puis dix poinçons de lettre en gothique.

Pour finir ce reportage, nous nous installons avec Nelly sur l’établi de Jean-Pierre pour travailler sur nos métiers respectifs et échanger avec lui sur nos travaux.
Je travaille sur une matrice acier de 145mm de diamètre, pour une future médaille inspirée du baiser de Rodin.
Ensuite Nelly travaille sur un poinçon de lettre.

Le message que nous voulons faire passer avec Nelly est aussi cette transmission d’outillage qui tient à cœur à Jean-Pierre. Il nous donne son outillage : échoppes, ciselets, matoirs ; rifloirs et outils pour les poinçons… Nelly pourra ainsi équipée Annie Bocel son élève Maître d’Art, afin qu’elle puisse prendre son envol sur cette technique de gravure de poinçons typographiques.

 

Merci Nelly pour cette idée et ce projet ici finalisé.
Merci Axel et Patrick qui donnent de leur temps au service du patrimoine du monde de la gravure de qualité.
Et merci à Jean-Pierre pour ce temps et ces petites contraintes de tournage, qui ont un peu bousculé tes habitudes, et merci pour tes outils donnés qui vont revivre à travers des mains de jeunes graveurs.

A vous montrer prochainement la monté des marches de Jean-Pierre, Nelly, Axel, Patrick et Nicolas à Cannes pour la sortie du film…

 

Nicolas Salagnac