Nicolas Salagnac

Inauguration de la plaque « Charlotte Delbo » au Collège Claude Nicolas Ledoux de Dôle.

Le 6 Octobre 2014, les élèves graveurs, leur professeur de gravure (moi-même), Madame Isabelle Giraudeau proviseur du Lp Ferdinand Fillod et de nombreuses personnalités sont invités par Madame Maryline Mariotto-Weber, principale du collège Claude Nicolas Ledoux  au vernissage de la plaque Charlotte Delbo à Dôle.

Charlotte_Delbo_LP_Ferdinand_Fillod_IMG_2665
De droite à gauche : Isabelle Giraudeau, proviseur du Lp Ferdinand Fillod, les Arts du Métal de Saint-Amour ; Maryline Mariotto-Weber, principale du collège Claude Nicolas Ledoux ; Eric Pierre, professeur d’arts plastiques et sa collègue de français du collège Ledoux sont les initiateur de ce projet, ils ont travaillé sur le sujet avec leurs élèves de 3ème ; Billie Baron, élèves graveur de saint-Amour ; Professeur de français ; un ex élève de 3ème ; Laurence-Marie Petitjean, élève graveur ; une ex-élève de 3ème ; Charline Boiley, élève graveur ; un ex-élève de 3ème ; Lucie Pobel élève graveur et Nicolas Salagnac, professeur de gravure du LP Fillod.

Charlotte_Delbo_LP_Ferdinand_Fillod_IMG_2663
Les élèves dévoilent la plaque gravée.

Charlotte_Delbo_LP_Ferdinand_Fillod_IMG_2664

Charlotte Delbo est résistante. En janvier 1943, elle est déportée à Auschwitz. Elle revient de ce camps de concentration et elle écrit : « On n’efface pas l’histoire, rien à faire. Un jour, il faudra répondre aux questions des enfants ».

Charlotte_Delbo_LP_Ferdinand_Fillod_IMG_2662
Derrière la plaque Charlotte Delbo, Lucie, Charline, Billie et Laurence-Marie les graveuses qui ont créé et modelé la plaque Charlotte Delbo.

Petit retour en arrière sur cette création. Les élèves graveurs du LP Ferdinand Fillod, les Arts du métal de Saint-Amour Jura, participent au projet proposé par Eric Pierre, professeur d’Arts Plastiques du collège Ledoux de Dôle. Billie, Corentin, Charline Laurence-Marie et Lucie acceptent le défi.

Première étape
la mise au point par modelage du profil de Charlotte Delbo à l’échelle 1. Tirage d’une épreuve en plâtre empreinte et contre-empreinte pour finir par un tirage en positif.
Choix d’un des 5 modelages.

Charlotte_IMG_3190

Charlotte_Delbo_LP_Ferdinand_Fillod_usi
Deuxième étape : Ce dernier est digitalisé ce qui permet de faire un usinage des formes sur la commande numérique du lycée.

Charlotte_Delbo_LP_Ferdinan
Troisième étape : La plaque de bronze est reprise en gravure à la main pour supprimer les traces de la machine . Les élèves de 2ème année ont fait ce travail : Baptiste, Kévin, Christina, Thomas, Niky et Pierre. Merci.

Et pour finir la plaque est fixée sur la stèle façonnée par les élèves Chaudronniers suivi par Johann Vieillard. Merci.

Voir l’article de presse du Progrès, du 8 Octobre 2014 : ARTICLE STELE CHARLOTTE DELBO