Nicolas Salagnac

Parcours de Nicolas Salagnac

Installé à Lyon où fut frappée il y a plus de 500 ans la première médaille française, graveur médailleur, Meilleur Ouvrier de France en 2000, je me bats pour que perdure un savoir-faire qui emprunte au passé des valeurs oubliées. Je découvre ce métier particulier il y a plus de 25 ans. Sur les traces de mon grand-père, j’entre à l’école Boulle pour être ébéniste comme lui. Mais c’est l’atelier de gravure en modelé qui m’accueille. De là naît une passion et l’apprentissage d’un métier peu connu. Aujourd’hui, à plus de 40 ans, « jeune héritier » d’un savoir-faire lyonnais qui disparaît, je réunis de belles références qui m’ouvrent l’avenir.

Formations

Ecole Boulle – gravure en modelé

De 1985 à 1990

Formation à l’école BOULLE – Paris, atelier de gravure acier, gravure en modelé.
1990 – Diplômé des Métiers d’Arts en gravure sur acier.

Mon grand-père m’avait dit : « quand tu seras grand, tu iras à l’Ecole Boulle« …

A quinze ans donc, en 1985, je pousse les portes de cette fameuse école. Je pensais devenir ébéniste comme lui. Finalement, c’est l’atelier de gravure sur acier qui m’accueille et je rencontre alors mon maître et professeur d’atelier, Pierre Mignot. D’emblée, il éveille ma curiosité et pose les prémices d’une véritable vocation.
En cinq ans de formation, je reçois les bases et les outils du métier. Il ne me restait plus qu’à les confronter à la pratique et à vivre les réalités du monde professionnel.

Ecole Boulle – gravure en modelé

Ma pièce de diplôme. Sujet : "création d'une pièce qui évoque, un pays européen". J'avais choisi la Norvège, pour traiter de la nature, de sa beauté et de sa force : les glaciers, les fjords, l'eau, la glace.

Expériences

Nicolas Salagnac fait chevalier de l’Ordre National du Mérite

Le Préfet de la région Auvergne Rhône-Alpes, Michel Delpuech remet la médaille de l’ordre National du Mérite à Nicolas Salagnac, le 3 Mars 2016, 17h à la préfecture du Rhône.

En savoir plus : lien.

Nicolas Salagnac fait chevalier de l’Ordre National du Mérite

Le Préfet de la région Auvergne Rhône-Alpes, Michel Delpuech remet la médaille de l’ordre National du Mérite à Nicolas Salagnac

Le comité d’experts 2015 du prix pour l’Intelligence de la Main de la fondation Bettencourt

Le 12 Mai 2015, pour la 16ème édition, du prix pour l’Intelligence de la Main de la fondation Bettencourt, j’ai été de nouveau sollicité pour participer au comité d’expert pour le prix Talent d’exception.

Le comité d’experts 2015 pour la récompense Talents d’exception

Président

Hubert Barrère, créateur de corsets, directeur artistique Maison Lesage

Membres

Cécile Arnaud, designer en joaillerie
Michel Barlot, chef du service de la fabrication, département de la création et de la production, Cité de la céramique – Sèvres-Limoges
Isabelle Guédon, créatrice textile
Michael Jousserand, ingénieur en recherche et développement, Buffet Group
Nicolas Salagnac, graveur médailleur, Meilleur Ouvrier de France, membre des Grands Ateliers de France et professeur de gravure au Lycée Fillod de Saint-Amour
Jean-Baptiste Sibertin-Blanc, designer, directeur artistique, Studio JBSB
Patrick Vastel, professeur à l’Ecole Boulle, ébéniste, expert en art mobilier

J’ai ainsi modestement contribué en tant qu’ « expert des métiers du métal ».

Site Fondation Bettencourt :

– Les Comités d’experts 2015 : lien.
– Les Lauréats 2015 : lien

Le comité d’experts 2015 du prix pour l’Intelligence de la Main de la fondation Bettencourt

Cérémonie de remise du prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main – 2015

Jury 2014 pour l’Intelligence de la Main de la Fondation Bettencourt

Le 13 Mai 2014

Pour cette 15ème édition, la fondation Bettencourt m’a demandé en amont de participer au comité d’expert pour le prix Talent d’exception.

Sous la présidence d’Olivier Saillard, Directeur du Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris.

Dominique Forest, Conservateur en chef, département moderne et contemporain, bijoux, Les Arts Décoratifs
Isabelle Guédon, Artisan du cuir, designer, lauréate 2009
Krisna Mithalal, Joaillier, directeur technique à l’Ecole Boulle
Nicolas Salagnac, Graveur, médailleur, Professeur au Lycée Ferdinand Fillod
Françoise Seince, Directrice des Ateliers de Paris
Jean-Baptiste Sibertin-Blanc, Designer, directeur artistique, Studio JBSB
Patrick Vastel, Professeur à l’Ecole Boulle, ébéniste et expert en art mobilier

J’ai ainsi modestement contribué en tant qu’ « expert des métiers du métal ».

Site Fondation Bettencourt : lien.

Jury 2014 pour l’Intelligence de la Main de la Fondation Bettencourt

Cérémonie de remise du prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main – 2014

Président de classe au 25ème concours MOF : groupe XIII : Gravure – Classe 1: gravure en modelé – héraldique

Janvier 2013

Le 25ème concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France » est ouvert depuis le 6 Février 2013.

Pour cette nouvelle promotion qui commence Pierre Rodier, graveur général de la Monnaie de Paris, à la retraite et président de la classe gravure en modelé depuis 1998 a proposé au COET que je lui succède.

Le COET et le Ministère de l’Education National ont accepté ma candidature. Avec un jury de collègues graveurs, j’ai à cœur de poursuivre cette mission, faire connaître et faire rayonner nos métiers et la qualité.

Jury gravure pour le 25ème concours MOF : Lien.
Jean-Luc Seigneur, nouveau MOF graveur 2015 : lien.
Voir le site du COET où est présenté le concours MOF : Lien

Président de classe au 25ème concours MOF : groupe XIII : Gravure – Classe 1: gravure en modelé – héraldique

Le 25ème concours "Un des Meilleurs Ouvriers de France"

Chevaliers dans l’Ordre des Palmes Académiques

Le 11 Janvier 2010

Le premier ministre par décret, nomme Nicolas Salagnac : Chevalier dans l’ordre des Palmes académiques, pour services rendus à l’Education Nationale.

Le 25 Novembre 2011, trois Meilleurs Ouvriers de France du Rhône, reçoivent les palmes académiques à la Chambre de Commerce et d’Industrie de région Rhône-Alpes, invité par son Président Monsieur Jean-Paul MAUDUY.

Le Président Mauduy remet les palmes académiques à Christian JANIER, MOF fromager et Président du bureau des MOF du Rhône.
Gabriel Paillasson remet les palmes académiques à Nicolas SALAGNAC, MOF graveur médailleur, responsable de la communication du bureau des MOF du Rhône.
Pierre Pignat remet les palmes académiques à Michel GUDEFIN, MOF en génie climatique, membre du bureau des MOF du Rhône investi dans la commission du concours MAF.
Nos récipiendaires et leurs invités ont été chaleureusement et dignement accueillis.

Voir l’article sur cette réception de Sylvie RAZZINI, secrétaire des MOF du bureau du Rhône : lien.
Voir le discours de Nicolas Salagnac : lien.

Photographies Michèle WOLFF.

Chevaliers dans l’Ordre des Palmes Académiques

Gabriel PAILLASSON remet l'insigne de Chevalier dans l'Ordre des Palmes Académiques à Nicolas SALAGNAC

FIDEM – Fédération Internationale de la médaille d’Art

Nicolas Salagnac est vice délégué France depuis plusieurs années pour la FIDEM – Fédération Internationale de la médaille d’Art, depuis 1937.
Tout d’abord aux côtés de Sylvie de Turkheim Pey comme déléguée FIDEM France et depuis 2014 avec Béatrice Coullaré.

Nos actions consistent :
– à réunir des créations en médaille d’artistes français pour les exposer lors des congrès de la FIDEM
– promouvoir l’art de la médaille et le faire connaître mieux.

Lien.

Je remporte le concours pour la création du nouveau logo de la FIDEM en 2009.

FIDEM – Fédération Internationale de la médaille d’Art

Logo FIDEM - Fédération Internationale de la Médaille d'Art

Premier prix national de la SEMA, 2006

Le 16 Mai 2006

Le Ministre Renaud DUTREIL remet le premier grand prix national de la SEMA* en métiers de tradition – Professionnel – période 2006 à Nicolas Salagnac – Graveur médailleur – Meilleur Ouvrier de France.

* SEMA : Société d’Encouragement des Métiers d’Art, aujourd’hui remplacé par l’INMA : Institut National des Métiers d’Art, voir le site.

En présence de : Pierre CHEVALIER Président de la SEMA ; Marie-Françoise BRULE directrice de la SEMA ; Etienne VATELOT, célèbre luthier, ancien Président de la SEMA ; Alain GRISET, Président de la Chambre des Métiers ; Pierre BALME BLANCHON, Chambre de Métiers de l’Isère – Grenoble ; Président référent « Métiers d’Art » Rhône Alpes ; Charles JOUFFRE tapissier délégué SEMA Rhône-Alpes ; Bernard WERNER, MOF représentant la Présidente des MOF, Olga SAURAT ; et ma famille : mes parents, ma femme Delphine et mes deux enfants Léonard et Anouk.

Photographies de Jérôme GORIN pour la SEMA

Ce concours de la SEMA, Métiers de Tradition 2006, s’est déroulé au niveau :
Départemental sur 6 dossiers dont 3 présentés devant un jury le 6 Février 2006.
Régional sur 6 dossiers tous présentés devant un jury le 29 Mars 2006.
Puis enfin national sur 19 dossiers venus de toutes les régions de France le 6 Avril 2006.

Le travail présenté est une création issue d’un triptyque de médailles créées sur des thèmes évoquant la ville de Lyon. En l’occurrence, la médaille présentée était : « Lyon, 2000 ans d’architecture, classée au Patrimoine Mondial par L’UNESCO », éditée par les Editions Scriptoria.

Premier prix national de la SEMA, 2006

Le 16 Mai 2006 : Le Ministre Renaud DUTREIL me remet le premier grand prix national de la SEMA* en métiers de tradition - Professionnel - période 2006.

Professeur de gravure en modelé au Lp Ferdinand Fillod – Les Arts du Métal

Depuis 2004 Nicolas Salagnac intervient comme professeur d’atelier pour former 6 élèves par ans au CAP de gravure en modelé au lycée Ferdinand Fillod – Les Arts du Métal de Saint-Amour – Jura.

« Je peux redonner ainsi, ce que j’ai reçu en entrant à 15 ans à l’école Boulle, avec Monsieur Pierre Mignot, mon professeur d’atelier ». Nicolas Salagnac

En plus de cette formation certains élèves se présentent :
– au concours de Meilleurs Apprentis de France : lien.
– créent des médailles au concours international Student Medal Project : lien
– interviennent dans le cadre des Festivals des jardins de la saline Royale d’Arc et Senans depuis plus de 7 ans… : lien

Voir les articles, dans la rubrique transmission : lien.

Professeur de gravure en modelé au Lp Ferdinand Fillod – Les Arts du Métal

« Un des Meilleurs Ouvriers de France », en 2000

Novembre 2000


 Plus de détail sur cette réalisation.

Sujet imposée du 21ème concours : « Un des Meilleurs Ouvriers de France » en gravure sur acier – période 1997/2000. D’après le dessin d’Elisabeth Vigée-Lebrun, « visage de jeune fille », réalisation en poinçon ou en matrice de ce visage en taille directe sur acier pour l’édition d’une médaille.
&
Sujet libre du 21ème concours 
: « Un des Meilleurs Ouvriers de France » en gravure sur acier – période 1997/2000. Création d’une médaille sur le thème « d’un des Travaux d’Hercule »


Plus de détail sur cette réalisation.

Cela aura représenté trois ans de travail… après « mes 35 heures », pendant mes week-end et une partie de mes vacances. Merci à Madame Sylvie Reig, PDG de FIA de m’avoir accordé à l’époque un libre accès à l’entreprise pour travailler le soir et hors des horaires d’ouvertures.
En septembre 2000, je remets mes travaux à Pierre Pignat, commissaire pour le concours MOF du Rhône. Fier de rendre mon travail à l’heure, de savoir que j’avais tout donné, fait de mon mieux… mais est-ce que cela suffirait ?
En novembre 2000, j’apprends que mes pairs me reçoivent Meilleur Ouvrier de France, je suis seul lauréat en gravure en modelé.

Le 13 Mars 2001 : La promotion 2000, des Meilleurs Ouvriers de France, est reçu à l’Elysée par le Président de la République Française, Jacques Chirac. Nous sommes 7 MOF a recevoir notre médaille des mains du chef de l’état.

Salagnac-ChiracJe remercie beaucoup Monsieur Bernard Turlan, maître graveur retraité de la Monnaie de Paris, avec qui j’ai énormément appris et Monsieur Claude Cardot MOF, graveur sur acier.

« Un des Meilleurs Ouvriers de France », en 2000

Le 13 Mars 2001 : La promotion 2000, des Meilleurs Ouvriers de France, est reçu à l'Elysée par le Président de la République Française, Jacques Chirac. Nous sommes 7 MOF a recevoir notre médaille des mains du chef de l'état.

Société FIA (filiale de la Maison A. Augis) Lyon

D’avril 1994 à avril 2003

Graveur et responsable de l’atelier de gravure chez FIA, fillialle de la Maison A. AUGIS à Lyon. En avril 1994, je quitte la capitale de la France pour celle des Gaules. Je viens remplacé Monsieur Jean REDON qui part en retraite, il a 60 ans j’en ai 25… On se voit 2 mois, c’est un peu court, mais ce sont les temps modernes.

Pendant ces neuf années, j’ai participé avec Michel ROCCI, graveur, à la création et à la gravure de plus de 5 000 matrices (face et revers), dont :
– les médailles : « Passage à l’an 2000 », « l’Assemblée Nationale », « le porte avion Charles de Gaulle »…
– les Euros temporaires de villes : « Saint Pierre d’Oléron » élu meilleur Euros de l’année 1996-97, « le centenaire de la Basilique de Fourvière – Lyon »…

C’est à FIA que j’ai rencontré Claude CARDOT, graveur médailleur Meilleur Ouvrier de France en 1972 et indépendant (frère de l’académicien sculpteur, Jean CARDOT). FIA le sollicitait pour la création et la gravure de médaille d’exception, je repense à la médaille pour le Président CHIRAC, à des Euros temporaires de ville, à la médaille de Béthune et tant d’autre. Quand il apportait son travail, c’était un bonheur de voir ses gravures, la finesse de ses entailles, la qualité de son modelage, les détails et les matières. Bref un exemple et un modèle à suivre.

Merci Claude.

Société FIA (filiale de la Maison A. Augis) Lyon

Médaille pour le passage à l'an 2000 - FIA

Stage chez Cartier – 13, rue de la Paix – Paris

Octobre à Novembre 1989

Stagiaire en dessin de bijoux chez Cartier Haute Joaillerie – 13, rue de la Paix – 75001 Paris. Bureau d’étude et de création de bijoux.

Dans le cadre de ma formation, j’ai suivi un stage pour apprendre à dessiner des bijoux, faire des « rendus » gouachés.

Expérience très enrichissante, mon maître de stage m’aura permis de rencontrer tout les intervenants pour la création d’un bijou. Je voulais ainsi comprendre le cheminement de mon dessin, de mes futures créations dans cette chaine d’hommes. Nous avons vu : les sertisseurs, les joailliers, les lapidaires, les diamantaires, polisseurs…

Merci à Monsieur Corentin Quideau, directeur général de Cartier Haute Joaillerie, à toute l’équipe du bureau d’étude et notamment à Cyril Conrade pour leur accueil et leur enseignement.

Ici, étude personnelle construite sur la base d’une émeraude pour un collier et un bracelet.

Stage chez Cartier – 13, rue de la Paix – Paris

Étude joaillerie aux Ateliers Cartier, 13, rue de la Paix

Mes débuts…

Le 17 Novembre 1969… C’est ma naissance à Rouen (76) Seine-Maritime. Premier d’une fratrie de 4 enfants, une petite particularité, nous sommes tous passés par l’école Boulle à Paris :
Caroline a fait de la gravure ornementale puis, Normal Sup. Elle est aujourd’hui professeur d’Arts Appliqués à l’école Boulle : lien.
Pierre a fait du tournage, il a travaillé pour le designer Hervé van Der Straeten. Il travaille aujourd’hui comme responsable de la Maison Charles Paris : lien.
– et Benoit en tournage aussi, puis graphisme pour Havas à Paris et depuis peu directeur artistique pour Atmosphère Communication à Angers : lien.

Petit Nico siteMa bouille, je pense avoir un an.

Mes grands-parents maternels et paternels.
Avec Antoine Salagnac, c’est les balades en forêt, les arcs et les flèches, la construction de cabanes…
Avec ma grand-mère maternelle, Renée, artiste peintre, violoniste… Avec mon grand-père maternel, Robert Langlois, ébéniste.
Il m’a dit  : « Un jour, quand tu seras grand, tu iras à l’école Boulle… ». C’était dit.

Pépère a

Une autre photo importante dans mon parcours… Mon grand-père et ses bricoleurs du dimanche… Mon cousin Denis avec moi.

Mes débuts…

Nicolas Salagnac